(P) µOEME

L’art

Il y a une tendresse ambiguë, un esprit idéal. On le perçoit en regardant son regard, sa démarche et ses cheveux.

Les yeux ouverts dans la nuit il se souvient de sa respiration, et parfois, il oublie ses ennuis, ses délires. Les yeux ouverts il sent ses lèvres qui se rencontrent dans une atmosphère mélancolique. Une fusion de sensations, de désirs jamais ressentis, mais lui, il en jouit toujours, oui. Il voit un ruisseau d’eaux brillantes, bruyantes, qui s’écoulent dans la nuit sans ennuis, une nuit déjà finie. Une nuit avec son amie, la Folie.

La nuit sans lui…

Published by VEN6USA

everything is poesia. peace

2 thoughts on “(P) µOEME

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: